THT - Probiotiques et cultures starters

Ingrédients santé

Le mot « probiotique » vient du grec « pro bios » qui signifie « pour la vie ». Grâce à une multitude de recherches entreprises au cours des vingt dernières années, il est aujourd'hui établi que les probiotiques aident à maintenir l'équilibre de la flore lorsqu'il est perturbé.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a elle-même confirmé les effets bénéfiques des probiotiques sur la santé : « Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui lorsqu'ils sont administrés en quantité adéquate exercent une action bénéfique sur la santé de l'hôte ».

Les micro-organismes font partie du régime alimentaire depuis des millénaires. On les retrouve naturellement dans des milliers d'aliments fermentés comme le salami, le pain et le vin, le yaourt, les olives, la choucroute ou le fromage.

De nombreuses bactéries appartiennent aux genres Lactobacillus ou Bifidobacterium. Ces bactéries se retrouvent naturellement dans le système gastro-intestinal. En réalité, le système digestif humain comporte environ 100.000 milliards de bactéries de plusieurs centaines d'espèces différentes. Ces bactéries ont une influence sur la santé en intervenant dans la digestion et la stimulation du système immunitaire.

THT : Ingrédients santé sur le corps humain

THT : Ingrédients santé sur le corps humain
THT : Ingrédients santé sur le corps humain

Tous les probiotiques n'ont pas les mêmes modes d'action. Les souches utilisées par THT appartiennent aux espèces les plus étudiées au monde.

De nombreuses études cliniques ont montré que l'ingestion quotidienne d'une quantité déterminée de probiotiques permet :

  • de rééquilibrer une flore intestinale perturbée (par exemple suite à une cure d'antibiotiques)
  • de prévenir ou rétablir plus rapidement les désagréments tels que la diarrhée (par exemple la diarrhée du voyageur, aussi connue sous le nom de tourista)
  • de maintenir une activité intestinale optimale (contre les constipations, ballonnements...) de plus en plus couramment mise à mal par la vie agitée que nous menons
  • de stimuler les défenses immunitaires et donc notamment de diminuer la probabilité d'infections virales ou bactériennes
  • de participer activement à la digestion des aliments en décomposant par fermentation les restes de nourriture non assimilée (cellulose, hémicelluloses, pectine).

Les probiotiques permettraient également :

  • de produire encore des vitamines B2, B5, B9, B12 et K
  • de rééquilibrer une flore vaginale perturbée (par exemple suite à un champignon).

Pour maximiser les effets attendus sur l'être humain, trois contraintes doivent être respectées :

  • Les bactéries (qui pour rappel sont des micro-organismes vivants) doivent être maintenues dans les meilleures conditions possibles. Cela suppose notamment de bonnes conditions de température et d'humidité lors de la production et du stockage du produit fini dans lequel les bactéries sont ajoutées.
  • La quantité de probiotiques consommée par l'utilisateur final doit être suffisamment grande car le passage dans le système digestif réduira considérablement le nombre de bactéries.
  • Ils doivent être consommés régulièrement et sur une longue durée pour que leurs bienfaits puissent être observés et maintenus.

 

Retour à la page "Ingrédients santé"